Accueil L'enseignement aujourd'hui Repères L'idéologie vous tient-elle ?

L'idéologie vous tient-elle ?

Pilule nouvelle generation

L'idéologie vous tient-elle ?

Nous baignons dans l'idéologie. A partir de toute pensée politique s'articule une conception de l'homme.

De façon ultime on en trouve trois. Celle de l'évolutionnisme dialectique, qui a donné par exemple le marxisme ou le national-socialisme ; celle du libéralisme, née dans l'aire protestante et enfin celle de l'école socio-naturaliste que l'on trouve notamment chez Aristote. Seule cette dernière s'ancre résolument dans la réalité et part du réel pour organiser la société. Dans le socialisme nous avons un racisme de classe, et chez les nazis un racisme de "peau". En aucun cas on prend l'homme pour ce qu'il est.

 

Un film de Charlot donne une bonne image de ce qu'est l'idéalisme. On l'y voit faire sa valise, comme il veut la fermer et que tout ne rentre pas, il finit par prendre une paire de ciseaux et il découpe ce qui dépasse. L'idéaliste ne procède pas autrement. Il part d'une idée de l'homme, et veut le faire rentrer dans le moule. Son idée. La société parfaite telle qu'il l'a imaginée. Et s'il faut mutiler les hommes parce qu'ils ne collent pas au moule, c'est normal. "on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs" disait froidement Lénine. C'est comme cela que tous les idéalismes ont multiplié les massacres et les camps au 20° siècle. C'est comme cela que le libéralisme broie aussi les hommes, en commençant par les plus faibles et les plus démunis. La conception libérale considère l'homme en tant qu'individu. Alors que la réalité, et c'est comme cela que la voit la conception socio-naturaliste, observe que l'homme n'existe pas en dehors d'une famille, cellule de base de la société et que par ailleurs il est nécessaire pour leur développement que les hommes se regroupent dans des unions plus importantes, car la famille par sa petite taille est qualifiée de société imparfaite. Oui la famille est absolument nécessaire mais imparfaite. Mais comme toutes les sociétés humaines, familles, villages, associations professionnelles, etc. c'est un devoir de  les respecter,  parce qu'elles sont nécessaires au développement humain.

Nous assistons à un déferlement d'idéalisme mais sommes nous encore capable de le voir ?  Que ce soit avec le projet de loi Taubira ou la pilule dite de 3° génération. Dans les deux cas on méprise la réalité. Dans le premier on part d'une idée du mariage et on veut l'appliquer à tous les hommes. Alors qu'en définitive, les personnes homosexuelles sont une minorité et qu'en plus il n'y a qu'une petite minorité de cette minorité qui veut se marier. On peut se reporter à ce sujet à l'excellente étude de Philippe Arino "L'homosexualité en question". Mais le plus grave ce n'est pas que l'on fasse une loi pour un tout petit nombre. En soi ce n'est pas un problème. Nous considérons avec Simone Weil dans l'Enracinement que tous les hommes, y compris les plus faibles et les plus rejetés, les handicapés, ont en tant qu'homme droit au respect. Ce qui est violent et inacceptable c'est que l'on méprise la réalité humaine. On connaît la formule, "Dieu pardonne toujours, la nature jamais". Et s'il est une chose que la philosophie du droit enseigne c'est que plus on s'éloigne de la loi naturelle plus le droit se révèle impuissant à régler les situations. Deuxième exemple d'idéologie, la pilule. On apprend que la pilule à partir de la 3° génération provoque de graves accidents, y compris chez des jeunes filles ou des jeunes femmes et ce très rapidement. La réaction réaliste, normale serait d'en tirer les conséquences, pensant à la santé des femmes. Non, il faut que l'idéologie sexualiste perdure. Le discours devient donc prenez la pilule de 2° génération et seulement si ce n'est pas possible alors continuez avec celles des générations suivantes. Or cela fait longtemps que l'on sait que la pilule est cancérigène. L'OMS la classe dans la catégorie 1, c'est à dire pour faire simple, la plus dangereuse[1]. Par ailleurs on sait que la transparence n'a pas été réelle pour les derniers produits comme le soulignait récemment le Figaro. Dés 1995 l'on connaissait leur dangerosité.

Dur le réveil !

Idéologie quand tu nous tient.

Bertrand Verny

Le 12 janvier 2013


[1] Le  Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), l’agence de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la Sante l'a annoncé par son communiqué de presse N°167 le 29 juillet 2005.

Pour aller plus loin :

Pour recevoir gratuitement, chaque mois la Lettre mensuelle, "Travailler avec Méthode c'est Réussir" et ses nombreuses informations exclusives , inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici. Ou en faisant la demande en envoyant un courriel à cette adresse Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 
Fil Informations

Méthode MAC

Comment développer facilement une mémoire étonnante !

Ainsi que l'attention et la concentration.

Lire la suite...