Accueil Méthodologie Conseils Comment une maman doit dire à son fils de faire son travail

Comment une maman doit dire à son fils de faire son travail


Barbara partait faire des courses avec des amies et voulait qu'Aymeric, son fils de 16 ans, nettoie la cuisine. « Aymeric, veux-tu nettoyer la cuisine, s'il te plaît ? » demanda-t-elle. « Heu... ouais... », grommela-t-il.

À son retour, la cuisine donnait toujours l'impression d'avoir été dévastée par un cyclone. C'était même plutôt pire qu'à son départ. Elle se mit en colère. « Mais j'allais le faire avant de sortir ce soir ! » se défendit-il. Le problème, dans cet exemple, vient du fait que Barbara a eu recours au dis­cours indirect. Elle a supposé qu'Aymeric comprendrait que la cuisine devait être propre pour son retour. Elle a demandé : « Veux-tu nettoyer la cuisine ? » Aucun ado­lescent n'a envie de nettoyer une cuisine ! Aymeric pas plus qu'un autre. Une demande directe, posant une limite de temps explicite, comme, par exemple : « Aymeric, s'il te plaît, nettoie la cuisine avant que je rentre à la maison, pour midi », aurait eu davantage de chances d'aboutir.

Un autre soir, elle dit encore à Aymeric : « Je voudrais que tu passes une heure sur tes devoirs avant d'aller te coucher. » Cette approche indirecte convient aux filles, mais n'a aucun impact sur les garçons. Le cerveau d'un garçon entend le souhait de sa mère, mais s'il n'a pas reçu d'instruction, il n'agit pas. Et si Barbara le retrouve un moment plus tard en train d'écouter la radio ou de regar­der la télévision, elle va sans doute se fâcher. Un ordre direct, précisant le quoi et le quand, est le seul moyen réa­liste de se faire obéir d'un garçon.

« Aymeric, je veux que tu passes une heure sur tes devoirs et je viendrai te dire bonne nuit avant que tu te couches. » Des ordres précis laissent peu de place aux mal­entendus et les garçons préfèrent des instructions claires. Beaucoup de femmes trouvent le discours direct trop agressif ou conflictuel. Avec une autre femme, c'est effecti­vement le cas. Avec un homme, en revanche, le discours direct est parfaitement admis parce qu'il rejoint précisément son propre mode de communication.

 

Tiré d’un livre, bien documenté, souvent drôle, quelque fois, rarement,  lourd, sur un sujet difficile, la différence entre les sexes !

Allan et Barbara Pease ont écrit de nombreux best-sellers traduits dans  36 langues et vendus à plus de 14 millions d’exemplaires.

Pourquoi les hommes mentent et les femmes pleurent  page 244. Allan et Barbara Pease First éditions août 2005,417 pages.

Pour aller plus loin :

Pour recevoir gratuitement, chaque mois la Lettre mensuelle, "Travailler avec Méthode c'est Réussir" et ses nombreuses informations exclusives, inscrivez-vous en quelques secondes en cliquant ici. Ou en faisant la demande en envoyant un courriel à cette adresse

 
Fil Informations

Méthode MAC

Comment développer facilement une mémoire étonnante !

Ainsi que l'attention et la concentration.

Lire la suite...