Accueil Présentation Textes fondateurs Quelques traits biographiques sur A. Maslow

Quelques traits biographiques sur A. Maslow

Quelques traits biographiques sur A. Maslow

Abraham H. Maslow est né le 1er avril 1908 à New York dans le quartier de Brooklyn. Ses parents étaient des juifs russes immigrés. Son père avait appris le métier de tonnelier et avait quitté la Russie pour les États-Unis lorsqu'il était jeune. Après s'être installé, il écrivit à une cousine restée au pays, lui demandant de venir le rejoindre aux États-Unis et de l'épouser. Ce qu'elle fit.

 

Maslow était le premier de leurs sept enfants. C'était un jeune homme incroyablement timide, névrosé, dépressif, terriblement malheureux, solitaire et qui ne s'aimait pas.

 

« Avec mon enfance, c'est un miracle si je ne suis pas psychotique. J'étais le petit juif dans un environnement de non-juifs. C'était un peu comme être le premier noir à fréquenter une école peuplée exclusivement de blancs. J'étais isolé et malheureux. J'ai grandi dans les bibliothèques et parmi les livres, sans amis.

Ma mère et mon père n'avaient pas été à l'école. Mon père voulait que je devienne avocat...

Je fis une tentative de deux semaines à la faculté de droit. Et un soir je vins trouver mon pauvre père... et lui déclarai que je ne voulais pas être avocat.

« Eh bien, mon fils, me dit-il, que veux-tu faire ? » Je lui répondis que je voulais étudier — tout étudier. Il n'avait pas fait d'études et ne pouvait pas comprendre ma rage d'apprendre, mais c'était un homme bien. (Maslow, in Hall, 1968, p. 37)”

 

L'amour de Maslow pour les études, combiné à une intelligence incisive rare, fit de lui un étudiant brillant. (Des années plus tard, on évalua son QI à 195, ce qui le situait à la deuxième place des QI mesurés à cette époque.) Maslow explorait la riche vie culturelle de New York et tomba amoureux de la musique classique et du théâtre. Il se rendait deux fois par semaine à des concerts au Carnegie Hall et vendit même des cacahuètes pour s'offrir les billets d'entrée.

Maslow tomba aussi profondément amoureux de sa cousine Bertha. À 19 ans, il eut enfin le courage de l'embrasser. Il fut surpris et ravi qu'elle ne le rejette pas. Le consentement et l'amour de Bertha regonflèrent la piètre estime que Maslow avait de lui-même. Ils se marièrent un an plus lard.

En 1928, Maslow s’installa à l’Université du Wisconsin où il obtint son diplôme de psychologie. Puis il reçut une solide   formation   en recherche expérimentale, dispensée par certains des psychologues expérimentaux les plus réputés

 

Le premier poste qu'obtint Maslow après son doctorat, fut celui de chercheur associé auprès du célèbre béhavioriste Edward Thorndike. Maslow fut impressionné par la puissance du béhaviorisme, figurée par la croyance optimiste de John B. Watson que la psychologie scientifique pouvait être utilisée pour former n'importe qui à n'importe quoi — « médecin, avocat ou chef indien ». Mais Maslow finit par trouver la stricte approche béhavioriste de la vie trop limitée.

« Ce fut le merveilleux programme de Watson qui m'attira vers la psychologie. Mais son défaut fatal est qu'elle est valable pour le laboratoire et au laboratoire, mais que vous la mettez et l'enlevez comme une blouse de laboratoire... Elle ne génère pas d'image de l'homme, de philosophie de la vie, de conception de la nature humaine. Elle ne sert pas de guide pour l'existence, les valeurs, les choix. C'est une manière de collecter fait sur fait au sujet du comportement, sur ce que vous pouvez voir et toucher et entendre grâce à vos sens.

Mais le comportement chez l'être humain est parfois une défense, une façon de dissimuler des motivations et des pensées, de même que le langage peut représen­ter une manière de cacher vos pensées et d'empêcher la communication. Si vous traitez vos enfants à la maison comme vous traitez vos animaux au labora­toire, votre femme vous arrachera les yeux. Ma femme m'a farouchement interdit de prendre ses bébés comme sujets de mes expériences. » (Maslow, in Lowry, 1979, vol. II, p. 1059-1060)

Maslow était aussi convaincu que la théorie freudienne apportait une Contribution décisive à la compréhension de l'homme, particulièrement en mettant en lumière le rôle central de la sexualité dans le comportement humain. A la Columbia University, il déclencha une controverse en interrogeant des étudiantes sur leur vie sexuelle. Cela se passait en 1936, lorsqu'il n'était pas encore question de recherches sur la sexualité. Maslow a peut-être inspiré le travail de Kinsey, qui débuta deux ans plus tard. Maslow découvrit que l'activité sexuelle était liée à la « domination », un trait qu'il avait étudié dans le laboratoire des primates de Harlow.

Il accepta une chaire de professeur de psychologie au Brooklyn Collège et y enseigna pendant quatorze ans. Il transmit à ses étudiants son amour de l'étude et son enthousiasme pour la psychologie. Nombre des étudiants du Brooklyn College provenaient de familles immigrées et se sentaient mal à l'aise dans un environnement universitaire nouveau pour eux.  Maslow était l'un des rares professeurs qui s'en préoccupait. Les étudiants appréciaient profondément son attention à leur égard. Maslow y était l'un des enseignants les plus populaires ; il était connu comme « le Frank Sinatra de Brooklyn Collège ».

 

Pour recevoir gratuitement, chaque mois la Lettre mensuelle, "Travailler avec Méhode c'est Réussir" et ses nombreuses informations exclusives , inscrivez-vous en moins de 20" Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

Si vous n'avez pas de logiciel de messagerie (outlook, express ou autre...) faites un copier/coller de cette adresse : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. dans votre messagerie (hotmail, free, gmail, orange...) ou bien enregistrez-vous simplement en cliquant ici.

 

 

 
Fil Informations

Méthode MAC

Comment développer facilement une mémoire étonnante !

Ainsi que l'attention et la concentration.

Lire la suite...