Accueil

Règles pratiques pour atteindre la vertu

Règles pratiques pour atteindre la vertu

 

Autre texte fondateur de SPES : un passage de l’Ethique à Nicomaque, d’Aristote donnant les règles à pratiquer pour atteindre la vertu.

 

Ainsi donc la vertu morale est une moyenne, dont nous avons précisé les conditions : elle est un milieu entre deux défauts, l'un par excès, l'autre par manque ; sa nature provient du fait qu'elle vise à l'équilibre aussi bien dans les passions que dans les actions. Tout cela, nous l'avons dit suffisamment. 2. Aussi est-il difficile de se montrer vertueux. En chaque cas atteindre le juste milieu ne va pas sans peine, de même que déterminer le centre de la circonférence est le propre, non du premier venu, mais du savant. De même il est à la portée de n'importe qui de se mettre en colère, aussi bien que de distribuer de l'argent et de faire des largesses. Par contre, savoir à qui il faut donner, combien, quand, pour quelle fin et de quelle manière, voilà qui n'est pas à la portée de tout le monde et qui est difficile. Aussi le bon emploi de l'argent est-il rare, autant que louable et beau. 3. Par conséquent, il faut que celui qui vise la juste moyenne commence par s'éloigner de ce qui s'en écarte le plus, selon le conseil de Calypso :
Toi, pilote, tiens ta nef éloignée de cette fumée
et de cette agitation des flots (62).

En effet, l'un des extrêmes nous fait commettre une plus grosse faute que l'autre. 4. Puisqu'il est extrêmement difficile d'atteindre le juste milieu, à la seconde traversée, comme dit le proverbe, il faut se contenter des moindres maux ; ce qui se produira si nous suivons la méthode indiquée. Il faut donc examiner dans quel sens nous nous trouvons surtout entraînés. Car la nature nous porte dans des directions opposées. Nous pourrons facilement comprendre nos penchants par le plaisir et la peine que nous éprouvons. 5. Il faut donc nous porter vivement dans le sens opposé à celui où nous nous sentions entraînés. Quand nous nous serons éloignés à bonne distance de la faute, nous arriverons à ce juste milieu. C'est ainsi que procèdent les ouvriers qui redressent les branches tordues. 6. En tout, il faut particulièrement se garder de l'agréable et du plaisir. Car nous n'en décidons pas en toute impartialité. Aussi nous faut-il prendre vis-à-vis du plaisir la même attitude que les chefs vis-à-vis d'Hélène et nous répéter en toutes circonstances leur parole ce n'est qu'après nous en être débarrassés que nous commettrons moins de fautes (63). 7. Ce faisant, pour nous résumer, nous serons mieux en état de parvenir à un juste équilibre. Voilà qui ne va pas sans difficulté dans les circonstances dont chacun est juge ; il est difficile de déterminer comment, contre qui, à quel sujet et combien de temps la colère peut se manifester. Il nous arrive, en effet, de louer ceux qui se tiennent en deçà de la colère et de dire qu'ils sont d'humeur facile ; mais il peut se faire aussi que nous appelions ceux qui se fâchent de vrais mâles. 8. Eh bien ! celui qui s'écarte légèrement du bien soit par excès, soit par défaut n'encourt pas le blâme ; seul le mérite celui qui s'en écarte beaucoup, car sa faute ne nous échappe pas. D'ailleurs, il n'est pas facile de déterminer raisonnablement jusqu'a quel point et dans quelle mesure l'homme qui s'emporte est blâmable. La difficulté est identique pour tout ce qui appartient au domaine du sensible ; car il n'y a là que des cas d'espèce et le jugement relève des fonctions des sens.
9. En voilà assez pour montrer qu'une disposition moyenne est, en toutes circonstances, louable, mais que selon les cas il convient de pencher tantôt vers l'excès, tantôt vers le défaut. Dans ces conditions nous atteindrons très facilement la position moyenne et le bien.

 

 

(62) C'est Circé, non Calypso, qui dans Homère prononce ces paroles.

(63) Iliade, III, 155 et suiv.

Aristote, Ethique à Nicomaque, LIVRE II LA VERTU, CHAPITRE IX

Mis à jour (Mercredi, 09 Septembre 2009 06:18)

 
Fil Informations

Méthode MAC

Comment développer facilement une mémoire étonnante !

Ainsi que l'attention et la concentration.

Lire la suite...